EPFL-ENAC | Informatique ENAC-IT

Impression depuis Linux dans l'espace ENAC-Environnement

Voir aussi page principale, et pages spécifiques Windows et MacOS X

Table des matières

  1. Généralités
  2. Usage des imprimantes des salles de cours SIE et des traceurs
  3. Usage des imprimantes des unités
  4. Vous rencontrez des problèmes d'impression ?

1. Généralités

Cette page résume les paramètres et méthodes de connexion nécessaires pour utiliser les imprimantes de l'espace ENAC-IT1 depuis la plateforme Linux.

Les informations spécifiques à chaque imprimante (nom de la file, nom IP, nombre de bacs, format, taille mémoire, duplex, ...) sont résumées dans les tableaux d'imprimantes.

Chaque distribution Linux proposant ses propres outils de création d'imprimantes, ce document décrit uniquement les étapes principales de la connexion aux imprimantes, ainsi que les paramètres nécessaires à la configuration.

2. Usage des imprimantes des salles de cours SIE (étudiants) et des traceurs (collaborateurs)

Le protocole de connexion utilisé ici est SMB/Windows.

2.1 Aide mémoire rapide

Paramètres Valeurs
Type de connexion Windows Printer via SAMBA
URI smb://printepfl3/nom_file_impression
(Attention: dans ce cas uniquement, il ne faut pas utiliser le nom complet du serveur, donc pas de .epfl.ch !!)
Activer option Prompt user if authentication is required
Driver Si modèle pas connu de votre distribution Linux, télécharger le PPD

2.2 Méthode détaillée

  1. Il peut être utile (pour point 4 ci-dessous) de télécharger à ce stade le fichier PPD, à partir du lien contenu dans les tableaux d'imprimantes respectifs : salles de cours | collectives | traceurs
  2. Ouvrez votre gestionnaire d'imprimantes (Dash (le lanceur) > Chercher "Printers")
  3. Cliquer le bouton [+ Add]
  4. Au moment de choisir le type de connexion:
    - sélectionner le type de connection Network Printer > Windows Printer via SAMBA
    - remplir le champ SMB Printer avec smb://printepfl3/nom_imprimante (où nom_imprimante est le nom de l'imprimante que vous configurez)
    - sélectionner l'option Prompt user if authentication is required
  5. Au moment de choisir le modèle d'imprimante:
    - rechercher votre modèle exact dans la liste Choose driver
    - si vous ne trouvez pas votre modèle exact, sélectionner Fournir un fichier PPD, et indiquer le fichier PPD téléchargé au point 1.
  6. Configurer les options installables (mémoire, nombre de bacs, unité recto-verso,...), en vous aidant du tableau général.
  7. Définir le nom de l'imprimante (c'est le nom qui sera présenté dans les applications), un descriptif et l'emplacement.
  8. Modifier les proprités de l'imprimante (Printers > <droite-clic> Properties), en particulier, le format du papier sous Printer Options
  9. Lors de la première impression (ou page de test), le job reste bloqué dans la file d'impression sur votre ordinateur (avec un message d'erreur "Held for authentication"). Pour le libérer:
    - <droite-clic> sur le job, puis Authenticate
    - entrer username INTRANET\votre_username et le mot de passe Gaspar
    - cocher l'option Remember password pour éviter de devoir l'entrer à chaque impression

3. Usage des imprimantes des unités (collaborateurs)

Le protocole de connexion utilisé ici est connu sous les noms équivalents de Port 9100, AppSocket, ou HP JetDirect.

3.1 Aide mémoire rapide

Paramètres Valeurs
Type de connexion Appsocket/HP Jetdirect
URI Nom d'hôte: nom_ip_imprimante.epfl.ch
Port: 9100
Driver Si modèle pas connu de votre distribution Linux, télécharger le PPD

3.2 Méthode détaillée

  1. Il peut être utile (pour point 4 ci-dessous) de télécharger à ce stade le fichier PPD, à partir du lien contenu dans le tableau des imprimantes d'unités
  2. Ouvrez votre gestionnaire d'imprimantes (Dash (le lanceur) > Chercher "Printers")
  3. Cliquer le bouton [+ Add]
  4. Au moment de choisir le type de connexion:
    - sélectionner le type de connection Network Printer > AppSocket/HP JetDirect
    - remplir le champ Host avec le nom IP complet de l'imprimante (p.ex ecol-a4-c2.epfl.ch) et le champ Port number avec la valeur 9100
  5. Au moment de choisir le modèle d'imprimante, si le modèle n'est pas auto-détecté:
    - rechercher votre modèle exact dans la liste Sélectionner l'imprimante depuis la base de données
    - si vous ne trouvez pas votre modèle exact, sélectionner Fournir un fichier PPD, et indiquer le fichier PPD téléchargé au point 1.
  6. Configurer les options installables (mémoire, nombre de bacs, unité recto-verso,...), en vous aidant du tableau des imprimantes d'unités.
  7. Définir le nom de l'imprimante (c'est le nom qui sera présenté dans les applications), un descriptif et l'emplacement.
  8. Modifier les proprités de l'imprimante (Printers > <droite-clic> Properties), en particulier, le format du papier sous Printer Options

Quelques explications complémentaires :
Lorsque vous choisissez le fabriquant et le modèle d'imprimante ou un fichier PPD, vous sélectionnez un fichier de définition décrivant de manière exhaustive votre imprimante. Ce fichier contient les informations nécessaires à tout programme qui possède une fonction d'impression. Ainsi, lors de la préparation du fichier PostScript qui sera envoyé à l'imprimante, la sélection des options particulières de l'imprimante sera comprise dans le fichier produit (type de bac, format de papier, recto-verso...).
Il est donc essentiel de choisir le bon modèle ou le bon PPD. Si dans la plupart des cas, un mauvais choix ne porte pas trop à conséquence (imprimer en couleur sur une imprimante noir et blanc), on arrive aussi très facilement à produire des confettis géants sur un traceur A0!
Si vous ne trouvez pas le bon modèle ou de fichier PPD, choisissez le modèle Generic/PostScript plutôt qu'un modèle de nom semblable. Ainsi, vous ne profiterez peut-être pas toutes les options disponibles de votre imprimante, mais au moins il sera possible d'imprimer des documents simples.

4. Vous rencontrez des problèmes d'impression ?

Dans ce chapitre, vous trouvez les réponses aux problèmes les plus fréquents. Si vous ne trouvez pas la solution ici, contactez le service ENAC-IT1.

Problèmes communs à toutes les plateformes (Windows/Linux/MacOS X) :

1.1) Le document que je viens d'imprimer ne sort pas et le voyant de l'imprimante ne clignotte pas

Votre document n'a pas été acheminé jusqu'à l'imprimante. Vérifiez:

1.2) Le document que je viens d'imprimer ne sort pas et bloque la file d'attente

C'est souvent le format de papier qui est en cause. Vous n'avez pas configuré le format par défaut, ou vous avez reçu de l'extérieur un document formatté "US Letter". L'imprimante va donc bien accepter votre document, mais comme aucun bac ne contient de papier de ce type, elle attend que l'utilisateur lui en fournisse dans le bac manuel.
En principe, toutes nos imprimantes sont configurées pour convertir les documents "Letter" en "A4", mais sur certains modèles (les HP principalement), il est aussi possible de forcer la sortie du document Letter (sur du papier A4, bien sûr) en pressant le bouton [OnLine] (sur l'imprimante). Si ce n'est pas le cas, il faut annuler le job.

1.3) Mon ordinateur s'évertue à imprimer au format US Letter?

Si vous avez une version de système d'exploitation anglaise (US) et que votre machine s'évertue à imprimer par défaut au format "Letter" (ce qui a par exemple pour conséquence, sur une HP LaserJet 40xx, d'envoyer le job sur le "Tray 1 (chargement manuel)" et de générer un message "out of paper..."), vérifiez les points suivants:
  1. Dans les propriétés du périphérique (Device) : vérifiez que tous les Trays (1, 2, 3, manual feed...) soient bien définis en "A4"
  2. Dans les propriétés d'impression : vérifiez que "Sortie Papier > Taille du papier" soit bien "A4" et non "Letter" (c'est souvent là que se cache le problème !!!)

1.4) Mon document ne s'imprime pas, mais est remplacé par une page contenant le texte PS Offending Command

Ceci se produit lorsque l'imprimante ne reconnait pas le code PostScript qu'elle a reçu. Les causes possibles sont:

Dans le premier cas, modifiez la configuration de votre imprimante pour qu'elle utilise le bon driver. Dans les cas désespérés, choisir un driver Générique PostScript ou un driver Apple LaserWriter, qui sont parmis les plus robustes et contiennent le minimum vital d'options.

Dans le cas où une application particulière produit cette erreur, ou si un fichier particulier ne s'imprime pas, essayez d'imprimer votre document depuis une autre application (capable de lire votre fichier, évidemment) ou sur un autre modèle d'imprimante.

1.5) Mon document ne s'imprime pas, et l'écran affiche le message Service Error 49.4C02 (imprimantes HP uniquement)

Ceci se produit principalement avec des fichiers au format PDF qui contiennent des objets (figures ou images) mal "digérés" par l'interpréteur PostScript de l'imprimante. Pour l'instant, il n'y a pas d'autre solution que d'effacer le job d'impression de la file et ensuite redémarrer l'imprimante.
Si vous n'arrivez pas à retirer le job de la file par vous-même, prenez au plus vite contact avec la personne responsable de l'imprimante (vous trouvez les noms des responsables dans les tableaux d'imprimantes).

1.6) Depuis que j'ai changé mon mot de passe EPFL via Gaspar, je n'arrive plus imprimer sur les imprimantes servies par le serveur printEPFL3 (basées myPrint)

Ces imprimantes (i.e. imprimantes collectives, imprimantes des salles SIE, traceurs) nécessitent une "authentification" (vous avez introduit votre compte et votre mot de passe Gaspar lors de la création de l'imprimante). Ces informations sont mémorisées localement sur votre machine, qui les réutilise automatiquement à chaque travail d'impression. Si vous changez votre mot de passe EPFL via Gaspar, le mot de passe que vous aviez entré lors de la création de l'imprimante n'est maintenant plus le bon, et il convient de le changer. Voir ci-dessous pour la méthode détaillée propre à votre système d'exploitation.

Problèmes spécifiques au monde Linux :

2.1) Mon fichier PPD n'est pas le bon. Comment en changer ?

La plupart des distributions actuelles permettent de modifier le fichier PPD correspondant à une imprimante. Cependant, il arrive que ce changement ne soit pas pris en compte. Il est donc souvent plus sûr, de détruire l'imprimante et d'en créer une nouvelle... avec le bon fichier PPD, cette fois.

2.2) Sous Linux, y a-t-il d'autres techniques pour définir le format de papier A4 ?

Editez le fichier /etc/papersize et remplacez letter par a4. Mais ceci ne sera pas forcément suffisant, certaines applications ayant leur propre mécanisme intégré de définition de format (Page setup, Préférences...)

2.3) J'ai changé mon mot de passe EPFL via Gaspar et dois maintenant mettre à jour celui-ci sur ma machine pour pouvoir à nouveau accéder aux imprimantes servies par printepfl3 (basées myPrint)

Pour modifier le mot de passe enregistré permettant de se connecter au serveur d'impression:
  1. Ouvrir le gestionnaire des "Mots de passe et clés" ( Dash (lanceur) > Chercher "Passwords and Keys")
  2. Dans le gestionnaire de mots de passes, sous la rubrique Passwords > Login,
  3. Trouver l'entrée faisant référence à@printepfl3, et la double-cliquer
  4. Changer le mot de passe
  5. Refermer le gestionnaire de mots de passe